DigiCloud Africa 2022 - BABEL Sistemas de Información
Passer au contenu
Vous pouvez également écouter ce post en audio, appuyez sur play!

A l’occasion de DigiCloud Africa 2022, qui a eu lieu les jours 21 et 22 du juin 2022, nous avons eu la chance d’assister à cette édition avec la présence de Youssef Moufak, Camille Blanc et Luis Barreiro Abraira, durant le quelle nous avons rencontré à Mazagan Beach Resort à El Jadida (Maroc). Dans un cadre agréable et conviviable, plusieurs clients et prospects afin d’échanger ensemble les projets encours ainsi que les besoins en termes des sujets de la transformations digitale, Lowcode, cybersécurité, Data Analytics, IA entre autres.

Dans cette édition les principales tendances ont été la stratégie Digitale, Storage, BigData, IA, Cloud et IoT+Mobilité.

En ce qui concerne le stand Babel, nous avons eu plusieurs visites des clients et prospects pour parler autour du sujet d’Outsystems, plate de développement Low Code, que nous représentant au Maroc. Cette plateforme permet aux clients de passer l’accélération du développement, au moins 3 fois plus rapide en termes de Time To Market, déploiement sans régression, code sécurisé, et bien sûr évolutif. D’autres sujets ont été évoqué comme le Data Analytics, mise en place de l’IA dans les parcours clients et la Cybersécurité.

De même, la conférence tenue par M. Luis Barreiro Abraira a été très intéressant, ou il a évoqué le sujet de l’important d’un HUB Digitale au Maroc et l’Afrique qui peut être résumer dans ses 5 points:

  1. Digitalisation: Augmentation exponentielle des exigences et des besoins
  2. Pénurie de talents: Un marché de plus en plus exigeant
  3. Professionnels: Différents paradigmes et valeurs
  4. De nouveaux défis pour retenir et attirer les talents à la vitesse requise par le marché
  5. Un modèle innovant de recrutement des talents basé la clusterisation

Le Digicloud Africa a été une formidable opportunité de prendre le pouls d'une zone en pleine expansion qui, bien qu'elle ait aussi ses défis, parvient à tracer sa propre voie. Le manque de talents et le vieillissement progressif de la population en Europe, au Japon ou encore aux États-Unis, nous amènent à repenser la manière dont nous pouvons appliquer la technologie (IA, Hyper automatisation, Low Code, Cyber et Multicloud) pour limiter la dépendance de personnes. D'une manière ou d'une autre, le Maroc et l'Afrique profitent des deux opportunités, devenant ensemble un hub digital pour l'accès aux talents et les capacités de développement, un pari gagnant

La conclusion que l’on peut tirer de ses 2 jours des rencontres intensives est que Babel est entrain de se faire connaitre dans le marché marocain et ceci répond parfaitement sur le plan stratégique que nous avons d’ici 2025 (dénommé Plan Mars 2025), ou Babel voudras atteindre les 300 M€ en CA et 5000 personnes dans le monde.

Youssef  Moufak
Youssef Moufak

Senior Manager chez BABEL

logo linkedin compartir en Linkedin Contacto

Autres articles en vedette